La cuisine catalane et espagnole

La cuisine catalanne est une cuisine méditerranéenne élaborée et une imagination qui surprend généralement agréablement aux visiteurs. Qui écrit ces lignes, elle est une catalanne qui n'aime pas les fours mais elle aime manger. Avec le temps elle a pu observer comment des amis de hors de Catalogne étaient surpris devant des préscriptions avec lesquelles elle avait grandi et qu'elle croyait internationaux, comme par exemple le pain avec tomate. Quelle n'a pas été sa surprise en constatant que dehors d'ici du pain des casse-croûte il n'était pas graissé avec tomate ! Ensuite nous avons élaboré une liste avec lesquels nous considérons les principales plats de la cuisine catalanne :

Anchoas de L'Escala : Nous rappellons la surprise d'une ami française quand elle nous a vu déjeuner un grand casse-croûte d'anchois de l'Échelle en Cadaqués (au lieu de café au lait et croissant, comme elle attendait).

Arròs negre (du riz noir) : Le plat plus célèbre de la Costa Brava, est une contribution imaginative à la cuisine catalanne qui combine du riz, calmars, baudroie, mollusques et crustacés, oignon, ail, tomate, bouillon de poisson, huile d'olive et l'indispensable encre de calmar qui lui donne une saveur inégalable.

El allioli : Pour accompagner les viandes à la braise.

El cava : Élaboré dans les celliers du Penedés, une version très bonne du champagne français, idéal pour accompagner avec coca la nuit de San Juan.

El chocolate suizo : Chocolat épais avec crème, la spécialité de la rue Petritxol et les "Granjas Catalannes" de Barcelone.

Fideuà : Une paella de vermicellis ! Originaire de Gandia, dans le Pays Valencià : vermicellis fins, sépia, clovisses et all i oli.

La butifarra : Salsicha à la braise avec des haricots blancs.

La coca : Dans toutes ses variétés, toute l'année. Petit déjeuner, goûter ou verveines.

La crema catalana : Servie dans terrine, avec une couche de sucre brûlé dans la surface.

La ensaimada : Idéal pour le petit déjeuner ou le goûter. C'est la spécialité de Majorque, il ne peut pas se retourner d'un voyage à l'île sans elle.

La escalibada : À base de poivrons, aubergines, oignons et tomate, à la braise ou au four.

La escudella : et carn d'olla, un potage avec la vianda servie de côté, idéal et typique en Noël.

Las espinacas a la catalana : Épinards, cuisinées avec des pignons et raissin sec.

Las habas a la catalana : Fèves, cuisinées avec butifarra noire.

Los buñuelos : Ils paraissent remplis de vent, mais attention, ils grossissent.

Los canelones : de cuisine familialle, mieux.

Los embutidos : Spécialement le fuet, la butifarra blanche, la catalanne et le bull (une grande "butifarra" semblable au haggis écossais).

Los rovellons : (Automne). Champignons, à la braise avec hachis d'ail et persil.

Mel i mató : Fromage frais (meilleur s'il est de Montserrat) et miel.

Pa de pagés : Pain rond cuit au feu de bois, l'idéal pour faire des tranches de pain avec tomate (pa tomàquet).

Postre de músico : Fruits secs (normalement accompagnés d'un petit verre de moscatel). Les musiciens des orchestres des danses, toujours avec des rapidités, portaient fruits secs dans la poche pour les manger pendant les longues activités de dimanche l'après-midi.

Sopa de galets : Le bouillon de l'escudella avec d'énormes escargots de pâte

 

Services à Barcelone qui peuvent vous intéresser......